Hommage

Samedi 18 juin 2011 6 18 /06 /Juin /2011 09:33

 

 

http://www.virginiehocq.be/index2.php

 

Aleez-y, c'est vraiment très bon !

 

Merci Virginie pour ta simplicité.

 

JD

Par gueulante.fr - Publié dans : Hommage
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires - Partager    
Mercredi 8 juin 2011 3 08 /06 /Juin /2011 00:52
Children on the streets using guns and knives
Taking drugs and each other's lives
Killing each other using knives and forks
And calling each other names like dork

There's people on the street getting diseases from monkeys
Yeah that's what I said, their getting diseases from monkeys
Whys this happening, please, whose been touching these monkeys
Leave these poor sick monkeys alone
There sick, they've got problems enough as it is

A man is lying on the street, some punk has chopped off his head
And I'm the only one who stops to see if he's dead, aaoohhh
Turns out he's dead

That's why I'm singing, Aaaaoooh what is wrong with the world today?
What's wrong with the world today, *mumbles* never said nothings wrong with it
Uooo, what is wrong with the world today?
Think about it, think about it, think, think about it

Good cops get framed and put into a can
And all the money that we're making is going to the maaan

What man, whose the man, when's a man a man, why's it so hard to be a man
Am I a man? Yes, technically, yes...

Oohh, come on, sont zootka they're turning kids into slaves
They're turning kids into slaves just to make cheaper sneakers
But what's the real cost, ‘cause the sneakers don't seem that much cheaper
Why are we still paying so much for sneakers when you got little kid slaves making them
What are your overheads?

Well, at the end of your life, you are lucky if you die
Sometimes I wonder why I would even try
Why try
I saw a man lying on the street half dead
He had knives and forks sticking out of his leg
He said, Ahh ahh ahh ahhhhhhhhwww
Can somebody get the knife and fork out of my leg, please
Ooh, could somebody please remove these cutleries from my knees
Yeah yeeeahhh
This is where we break it down
This is where we break it down
We'll break it down
What are they doing, their breaking it down
What do they do, and now their keeping it funky
Just having a funky jam and then we're going to drop the beat
And then we'll bring it back *wails* Up
Wah wah wah waaah!

*Both go to town with the wailing*

Then we'll take it low
Fading out, fading out
We're talking about the issues, but we're keeping it funky
We're fading out, we're just fading out
Why they getting quiet, they're just fading out
*monkey noises*
Stop touching that monkey
Par gueulante.fr - Publié dans : Hommage
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires - Partager    
Lundi 6 juin 2011 1 06 /06 /Juin /2011 08:34
Par gueulante.fr - Publié dans : Hommage
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires - Partager    
Jeudi 31 mars 2011 4 31 /03 /Mars /2011 09:12

Bonjour à toutes et à tous,

 

 

Pour une fois, on rédige un petit billet sympa. Figurez-vous que nous allons pouvoir retrouver dans toute la France ce breuvage si délicieux qu’est le « Cacolac » !

 

« Les nouveaux propriétaires de Cacolac, la boisson préférée de la marionnette de Jean-Pierre Papin dans les Guignols de l'info, veulent relancer "cette belle marque qui ne demande qu'à être réveillée", et souhaitent notamment la lancer à l'international. » Source.

Leur site est d’ailleurs assez sympa, avec des recettes !

http://www.cacolac.com/

Bon, pour le souvenir, on ne pouvait pas faire sans le fameux JPP et son cacolac qu’avait en son temps très bien utilisé les Guignols de Canal Plus.

Vive le Cacolac partout en France, yes.

 

JD

Les équipes US & France

Gueulante.fr

 

Par gueulante.fr - Publié dans : Hommage
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires - Partager    
Mercredi 30 mars 2011 3 30 /03 /Mars /2011 10:54
Par gueulante.fr - Publié dans : Hommage
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires - Partager    
Mardi 1 mars 2011 2 01 /03 /Mars /2011 12:50

Bonjour à toutes et à tous,

 

 

La France c’est aussi cela ! Loin des conflits merdiques politiques, on vous propose de venir soutenir deux de nos compatriotes qui viennent d’arriver aux USA !

 

Leur challenge ? Partir de Los Angeles et faire 6000 Kms en « vélos ».

 

Les deux compères nous sont bien connus. Ils roulent souvent depuis l’anneau de Longchamp proche du bois de Boulogne de Paris et bien sûr du champ de course.

 

6000 Kms pour traverser les Etats-Unis en vélo, belle ambition non ?

 

Voici leur blog. Ils viennent d’arriver.

 

www.manhattan-manhattan.com

 

Un très bel exemple que les Français savent faire des choses. Pour le coup, il y a l’esprit et le physique.

 

On leur souhaite pleine réussite dans ce challenge de trois mois, au mieux.

 

Merci pour eux de les encourager.

 

A plus et courage

 

JD

Pour les équipes US & France

Gueulante.fr

 

Par gueulante.fr - Publié dans : Hommage
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires - Partager    
Vendredi 18 février 2011 5 18 /02 /Fév /2011 08:47

 

 

Bonjour à toutes et à tous,

 

 

Jeudi 17 février 2011, 20H30, Théâtre de paris, places BA A5 et A3. Le BA veut dire, balcon, cela a de l’importante dans le spectacle de GUILLON.

 

On nous avait dit, Stéphane GUILLON est très différent sur scène qu’à la télévision voire à la radio. En effet, il est différent même trop, dommage.

 

Ne perdons pas de temps, du départ à la fin, vous aurez en fil rouge ses vues envers l’actuel président de la France, Nicolas SARKOZY. Vous en aurez à toutes les sauces, très souvent aigres, parfois douces de saveurs, mais rares, dommage.

 

Pourtant, il a de bonnes choses comme le texte sur la prison, un grand moment. Celui aussi sur la naissance mais un peu moins bon aussi, dommage.

 

Trop souvent, on assiste à une copie de Guy BEDOS son maître bien trop présent pour ce spectacle, GUILLON devient subitement un clone Guy BEDOS. Hélas, le texte ne suit pas. On est loin du bon texte bien écrit par Nicolas BEDOS qui nous régale chaque vendredi soir depuis France2, dommage.

 

Après le spectacle bien sûr nous en avons conversé. Il fut difficile d’éliminer le goût de la déception car c’était presque de 60/40 dans la qualité, celle que l’on attendait de Stéphane GUILLON qui nous fit rire depuis France Inter, dommage.

 

Mais, on croit avoir une piste sérieuse qui pourrait expliquer ce goût de rendez-vous loupé. Stéphane GUILLON est dans une période aigrie depuis son départ de France Inter. Il n’arrive pas à passer le cap et pollue un peu trop son talent avec des doses bien trop grosses d’anti-sarkozisme dans ses textes, dommage...

 

Car si vous allez voir ce spectacle, vous ne retrouverez pas le Stéphane GUILLON, brillant, tranchant, aiguisé de France Inter. Cela s’explique par le format. Un quatre minutes à l’antenne demande d’autres constructions de textes et là justement, le GUILLON est bon. Il excelle même et cela attire bien sûr notre sympathie, dommage.

 

L’actuel spectacle de Stéphane GUILLON affiche ses anxiétés, ses rancœurs, ses vœux d’en découdre en 2012 avec ce qu’il appelle : « La Libération » ! Et c’est tout le problème pour qui vient voir un humoriste et non un « anti-quelque chose » !  Nous sommes loin de Coluche voire de LE LURON qui furent des pointures avec des textes qui faisaient mouche dès les premiers mots débités, dommage.

 

Par contre le final est bon, on retrouve quelques secondes le vrai Stéphane GUILLON meurtrit dans sa chaire. En effet, en remerciant (à sa façon) la salle (dont les pauvres aux balcons), il dit : « prenez soin de vous ! ». C’est justement ce que l’on lui retourne : « qu’il prenne soin de lui » car il ne va pas très bien avec ses obsessions envers l’actuel président de la France, Nicolas SARKOZY, dommage…

 

Cela étant, n’oubliez jamais que Stéphane GUILLON  a donné l’intégralité d’une soirée de son spectacle depuis le Théâtre DEJAZET pour HAITI. On attend toujours la preuve de celle de Bernard TAPIE pour le téléthon ! Là, bravo GUILLON !

 

Allez-y pour vous faire une idée bien sûr. Et courage.

 

 

JD

Pour les équipes US & France

Gueulante.fr

 

 

Par gueulante.fr - Publié dans : Hommage
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires - Partager    
Mercredi 16 février 2011 3 16 /02 /Fév /2011 08:33
Par gueulante.fr - Publié dans : Hommage
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires - Partager    
Mardi 18 janvier 2011 2 18 /01 /Jan /2011 11:13

Alain de Benoist
Essayiste

Ecrivain, journaliste, essayiste, conférencier, philosophe... Fondateur de la « Nouvelle Droite », il a publié plus de 50 livres et plus de 3000 articles, aujourd’hui traduits dans une quinzaine de langues différentes. Ses domaines de prédilection sont la philosophie politique et l’histoire des idées, mais il est aussi l’auteur de nombreux travaux portant notamment sur l’archéologie, les traditions populaires, l’histoire des religions ou les sciences de la vie. Son tout dernier livre, Des animaux et des hommes, la place de l’homme dans la nature, vient de sortir aux éditions Alexipharmaque.


Alain Soral
Essayiste

Il a écrit sur la mode, les rapports hommes/femmes, les dérives du libéralisme et du communautarisme, le déclin du métier de journaliste... Depuis 2007, il est Président de l’association "Egalité et Réconciliation", qui se propose de réunir marxistes de droite et nationalistes de gauche. Militant du Parti communiste dans les années 1990, il devient en novembre 2007 membre du comité central du Front national, chargé notamment des affaires sociales et du problème des banlieues, jusqu’à son départ de ce parti le 1er février 2009. Il quitte le Front national sur un désaccord politique : il est hostile à la ligne anti-islamiste de Marie Le Pen. Quelques mois plus tard, il se présente aux élections européennes de 2009 en Île-de-France en 5e position sur la « liste antisioniste » conduite par Dieudonné.Il a notamment publié Abécédaires de la bêtise ambiante, en 2008, aux Éditions Blanche. Il s’apprête à publier chez le même éditeur Comprendre l’Empire, Demain la gouvernance globale ou la révolte des nations ?


Michel Maffesoli
Sociologue

Membre de l’Institut universitaire de France et professeur de sociologie à la Sorbonne (université Paris-Descartes), il dirige le Centre d’Étude sur l’Actuel et le Quotidien (CEAQ), qu’il a fondé en 1982 avec Georges Balandier, et le Centre de Recherche sur l’Imaginaire (CRI), créé en 1966 par Gilbert Durand. Il a écrit de nombreux ouvrages, parmi lesquels Le temps des tribus (1988) ou Du nomadisme (1997) et plus récemment un livre d’entretiens avec Christophe Bourseiller, intitulé Qui êtes vous Michel Maffesoli ? (éditions, 2010). Son livre La République des bons sentiments, vient d’être réédité chez Descléee de Brouwer, éditeur chez lequel il publie par ailleurs un texte inédit, Le Temps revient, Formes élémentaires de la postmodernité.


Marc Weitzmann
Ecrivain

Il est l’auteur de nombreux essais et romans : Chaos, Mariage mixte, Une place dans le monde ou encore Fraternité. Il a récemment publié Quand j’étais normal (Grasset), un roman dans lequel il dresse le portrait d’une époque faite de désinformation et de rumeurs, l’occasion de raconter l’idéologie des années 60 en plein XXIème siècle, mais aussi la question de la colère et du ressentiment populaire.


Jacques Rancière
Philosophe

Professeur émérite à l’université de Paris VIII, il a fait ses classes auprès de Louis Althusser et a animé la revue « Les Révoltes logiques » de 1975 à 1985. Ses travaux portent sur la politique, l’esthétique ou encore l’éducation. Citons ses deux derniers ouvrages : La Haine de la démocratie et Moments politiques - Interventions 1977-2009, dans lequel il analyse certaines lois de droite, tous deux parus aux éditions La Fabrique. Il est enfin l’auteur d’un article sur le Populisme paru le 5 janvier dernier dans Libération intitulé : « Non, le peuple n’est pas une masse brutale et ignorante ».


Clémentine Autain
Directrice de la revue « Regards »

Elle dirige la revue Regards, un mensuel « postcapitaliste » qui assume nettement un parti pris anti-libéral et consacre sa « une » ce mois-ci à Marine Le Pen, avec pour titre : « FN-UMP, les liaisons dangereuses ». Elle fut longtemps proche du PCF, notamment lorsqu’elle était adjointe à la jeunesse du maire de Paris, Bertrand Delanoë. Aujourd’hui non encartée mais proche d’une certaine gauche radicale dont elle souhaite le rassemblement, elle est la coordinatrice d’un ouvrage paru l’an passé et intitulé Post-capitalisme : imaginer l’après.


Bernard Stiegler
Philosophe

Philosophe, il dirige depuis 2006 le développement culturel du Centre Pompidou, après avoir dirigé l’Ircam. Il est l’auteur de nombreux essais dont La télécratie contre la démocratie  (Poche), Réenchanter le monde ou encore Pour en finir avec la mécroissance. Il réfléchit notamment aux questions d’économie politique et au « soin », le « care » souhaité par Martine Aubry. Il vient de publier Ce qui fait que la vie vaut la peine d’être vécue de la pharmacologie  (Flammarion) dans lequel il s’intéresse « à ce qui fait que la vie vaut la peine d’être vécue » et il constate que ce sentiment se perd aujourd’hui. Selon lui, face à la crise écologique, l’hégémonie de l’économie, le citoyen se sent impuissant. Il a publié dans Libération le 5 janvier une tribune libre sur le populisme dans laquelle il analyse le « populisme industriel » né du passage de la démocratie de l’écrit à la société de l’image analogique.



Live : LUDOVICO EINAUDI - Italie

Album : Live at the Royal Albert Hall (Ponderosa)
Genre : instrumental
Actualité : en tournée en France

Présentation : [extraits - bio officielle] Acclamé en Italie, en Grande-Bretagne, aux Etats-Unis, au Japon, le pianiste et compositeur italien Ludovico Einaudi s’est constitué, ces dix dernières années, un répertoire unique en son genre. Equilibriste et singulière en ce sens qu’elle est à la fois riche et sobre, foisonnante et épurée, sa musique est traversée par des mélodies lunaires et racées, propices à la méditation. Circulaire, répétitif au besoin, tout en élégance et parfois au bord de la transe, le chant de son piano nous y guide comme s’il tirait les ficelles d’une rêverie sans fin. De quoi nous projeter dans un vaste voyage à destination inconnue, joyeusement ornementé par les apports subtils de cordes, de percussions, d’éléments électro.

  

 

 


Alain Soral dans ce soir ou jamais 17 janvier 2011
Uploaded by ERTV. - News videos from around the world.

 

Par gueulante.fr - Publié dans : Hommage
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires - Partager    
Vendredi 10 décembre 2010 5 10 /12 /Déc /2010 11:40

Bonjour à toutes et à tous,

 

Il semble que Renaud ne va pas bien. Ce chansonnier poète engagé est touchant par sa sensibilité et sa fragilité.

 

Il suffit de parcourir son répertoire pour y découvrir ou y redécouvrir de belles perles comme par exemple celle du Tango des élus.

 

On lui souhaite de revenir vite vers nous, vers son public, vers la scène.

 

Courage Renaud.

 

A plus.

 

JD

Les équipes US et France

Gueulante.fr

 

Par gueulante.fr - Publié dans : Hommage
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires - Partager    

Présentation

Catégories

Calendrier

Juillet 2011
L M M J V S D
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 31
             
<< < > >>
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés